Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

SE 300 i 2012 Sherco

 

Les 250 et 300 Sherco ont toujours été jugées excellente par la presse spécialisée. La 300 a même été élue meilleure moto d’enduro l’an dernier (toutes cylindrées confondues) par un panel d’enduristes français. Pourtant les techniciens nîmois ne se sont pas endormis sur leurs lauriers, et ont fourni un gros travail pour proposer en 2012 des machines au châssis complètement nouveau et au moteur grandement remanié.
 
CADRE SEMI PÉRIMÉTRIQUE
Les châssis Sherco sont réputés depuis toujours pour leur excellente adaptation à la pratique de l’enduro, dans toutes les conditions. Grosse révolution en 2012, avec l’adoption de la technologie du cadre semi-périmètrique en acier au chrome Molybdène, solution choisie après de nombreux tests pour son excellent rendement en utilisation enduro. La section des différentes parties du cadre varie selon les contraintes qui leur sont appliquées. Il en résulte une grande rigidité latérale (pour plus de précision de pilotage, plus de vivacité sur l’angle) sans augmenter la rigidité longitudinale (pour un excellent confort, et un feeling très neutre en toutes circonstances). Cette nouvelle architecture permet un net recentrage des masses, avec l’amortisseur et l’échappement avancés et un réservoir recentré. La Sherco 2012 devient plus vive, plus précise, tout en gardant la tenue de cap et le feeling du train avant qui a fait sa réputation.
Avec ce nouveau cadre, l’ergonomie générale a été optimisée en intégrant parfaitement un réservoir de 8 litres (bien utile en enduro et en rando), et un filtre à air plus volumineux qui permet un flux d’air plus direct dans l’admission. Les passages de faisceau électrique et de connectique d’injection (nouvelle et totalement étanche) ont été particulièrement bien pensés lors de la conception du nouveau cadre, Sherco mettant à profit son expérience de pionnier de l’injection (8 ans déjà que les Sherco d’enduro sont équipées de l’injection!). Une conception soignée qui aboutit à une machine extrêmement compacte et un poste de pilotage très naturel. Au final, le châssis 2012 est devenu plus sécurisant et plus maniable, et procure un plaisir de pilotage accrue et une efficacité redoutable au chrono.
 
Équipement haut de gamme
Le nouveau cadre n’est pas la seule bonne nouvelle de 2012, puisqu’il est agrémenté d’un nouvel amortisseur WP (greffé sur des biellettes revues pour une meilleure progressivité). Les tés de fourche de marque Neken sont taillés dans la masse. Ils sont réglables pour adapter parfaitement le châssis à toutes les morphologies, à tous les styles de pilotage. Légers et très rigides, ils permettent une meilleure précision et un excellent guidage du train avant. Les suspensions ont été développées pour s’adapter parfaitement au nouveau cadre, avec le souci d’allier adhérence et progressivité sur les petits chocs, et rigueur de comportement dans les sections très défoncées qu’on rencontre de plus en plus en enduro moderne.
Outre WP, Brembo fait aussi son apparition sur les Sherco en 2012, avec pour conséquences une amélioration sensible du feeling de la commande d’embrayage et un freinage qui gagne en puissance et en progressivité.
L’habillage est lui aussi tout nouveau : plus léger, plus résistant, plus ergonomique. La finition est irréprochable et le garde-boue arrière intègre deux poignées de préhension… Encore un signe qu’une Sherco est pensée pour les enduristes, par des enduristes!
 
UN MOTEUR REVU EN PROFONDEUR
Les blocs 250 et 300 étaient salués en 2011 pour leurs performances. Les millésimes 2012 ont encore progressé grâce à une nouvelle culasse qui améliore la puissance et permet des reprises plus vigoureuses à tous les régimes. Ces modifications techniques sont complétées par cartographie adaptée et un échappement repensé : bien que plus silencieux, il freine moins les gaz et permet au bloc de gagner en puissance.
Sur le 300cc apparait en plus un piston plus léger et plus résistant, développé selon la technologie «forge double pont» issue de la Formule 1. Une nouvelle technique qui augmente la durée de vie du moteur tout en permettant des régimes très élevés (jusqu’à 13500 t/min).Enfin, l’embrayage de la 300cc évolue aussi, avec une nouvelle cloche permettant d’encaisser l’augmentation de puissance. L’inertie sur les bas régimes a été revue pour permettre plus de douceur lors des évolutions sur le filet de gaz.
Déjà réputé meilleur moteur d’enduro en 2011, le bloc de la SE300i a été grandement optimisé cette année. Installé désormais dans un châssis ultramoderne, il creuse encore l’écart sur ses rivales en 2012.
 
NouveautÉs 2012
. Cadre semi-périmétrique en acier (plus léger d’1 kg)
. Réservoir de 8 litres
. Filtre à air plus volumineux
. Biellettes d’amortisseur pour plus de progressivité
. Amortisseur WP
. Freins Brembo
. Maître-cylindre embrayage Brembo
. Tés Neken, réglables et taillés dans la masse
. Echappement plus performant, plus silencieux, (tubes inoxydables brossés et soudure TIG)
. Nouvelle cloche d’embrayage
. Nouveau piston plus léger -technologie «forge double pont»
. Habillage 100 % nouveau, plus ergonomique et plus résistant.
. Nouveau faisceau électrique et nouvelle connectique d’injection étanche
. Culasse renforcée (amélioration du rendement et de la longévité en conditions extrêmes)
. Nouvelle cartographie (meilleure réactivité au coup de gaz, plus de puissance à bas et haut régimes)
 
Accessoires disponibles:
. Ventilateur
. Salle haute
. Batterie lithium
. Sabot
. Renfort radiateur
. Phare xénon
. Mousse guidon
. Protection de cadre

 

Article du site : http://www.sherco.com

 

Tag(s) : #Motos enduro

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :